Le futur de l’industrie automobile à l’ère de l’IIoT et de l’industrie 4.0

Les technologies de l’industrie 4.0, comme celles développées dans l’industrie médicale, forment les éléments majeurs du moteur de la flexibilité et de la productivité des usines du futur. Les fabricants automobiles ont bien intégré dans leur stratégie commerciale et dans leur politique d’investissement la nécessité d’une transformation digitale de leurs unités de production. Pour servir les besoins des professionnels et ceux de leurs clients, cette quête d’innovation industrielle s’entoure d’un phénomène d’automatisation généralisée des équipements. Elle se caractérise par le recours à des capteurs connectés, ayant pour effet positif de réduire les coûts de fonctionnement.

Comment l’industrie 4.0 soutient-elle l’industrie automobile ?

L’objectif ambitieux de l’industrie 4.0 consiste à exploiter les nombreux bénéfices du concept de l’IoT. Face aux enjeux de l’évolution constante de l’utilisation de la voiture, le secteur automobile entend optimiser la rentabilité de ses structures et faciliter les missions de ses collaborateurs.

Les solutions proposées par l’industrie 4.0 s’avèrent multiples et variées :

  • les robots, commandés par des opérateurs polyvalents, gèrent les tâches particulièrement difficiles sur les chaînes de production ;
  • les logiciels simplifient la communication entre les équipes et avec les partenaires externes à l’entreprise, comme les fournisseurs ;
  • la maintenance prédictive assure une fabrication ininterrompue, par une anticipation des pannes potentielles des machines ;
  • le contrôle qualité gagne en efficacité, notamment via des systèmes de traçabilité parfaitement adaptés aux exigences du secteur automobile.

Une chaîne de production modernisée et des enjeux écologiques

L’industrie automobile profite directement de l’innovation des technologies de l’industrie 4.0 à l’instar de l’industrie médicale. Cette contribution s’observe dans tous les domaines de l’entreprise, tant au niveau du réseau informatique, que de la production et de la logistique. Parmi les avantages constatés, on retiendra avant tout la modernisation de la chaîne de production, définie par :

  • une plus grande flexibilité, grâce au pilotage en temps réel des approvisionnements en matières premières ;
  • une productivité accrue, par une analyse anticipée des besoins des consommateurs ;
    une réactivité renforcée, puisque les outils connectés favorisent le partage des données et accélèrent la prise de décision ;
  • un respect maximal du cahier des charges, rendu possible par l’automatisation généralisée des équipements en adéquation avec les exigences des donneurs d’ordre.

N’hésitez pas à partager, si vous aimez ce contenu !

ebook smart industry

Les clés pour connecter une industrie de A à Z

Découvrez 25 pages de conseils d'experts pour découvrir le mode d'emploi pour faire sa transition vers une industrie 4.0.

Merci ! Surveillez votre boîte mail, vous allez recevoir le livre blanc dans quelques minutes… Si le mail se fait attendre pensez à consulter vos spams.

Pin It on Pinterest

Shares