Du Smart Building à la Smart City : les technologies au service des bâtiments de la ville intelligente

Projet majeur de demain, la smart city a pour objectif une optimisation globale des villes afin d’obtenir des bénéfices directs sur le plan économique et environnemental. Le secteur du bâtiment connaît, quant à lui, aujourd’hui, une importante évolution, aussi bien dans la conception de ses ouvrages, toujours plus connectés que dans ses processus d’action, davantage liés aux territoires et aux aspirations des citoyens. 

Le smart building propose des services qui favorisent la gestion de l’énergie au niveau local par le biais d’un équilibre entre le parc immobilier et les infrastructures urbaines à travers notamment les données connectés par les technologies comme l’IoT. Dans la smart city, le bâtiment intelligent est de ce fait un levier d’innovation pour les villes. Les projets de smart building en construction doivent définir des normes tangibles pour l’avenir afin de créer des écoquartiers viables à grande échelle.

Qui sont les principaux acteurs du Smart Building et de la Smart City ?

En plus de leurs objectifs de réduction des dépenses énergétiques et de défense de l’environnement, les smart cities veulent aussi améliorer la qualité de vie des citadins avec une mobilité revue et des territoires facilement accessibles. 

Le smart grid, soit un réseau électrique intelligent, s’adapte aux besoins des usagers dans chaque secteur pour éviter tout gaspillage énergétique. Reliés au smart grid, les bâtiments connectés sont informés des usages de chacun. Via des capteurs adaptés, leur système de collecte des données se base sur des technologies idoines ancrées dans la vie quotidienne.

smart building smart cityEn pratique, passer du smart building à la smart city est néanmoins complexe. Cette démarche requiert l’intervention de nombreux acteurs à différents niveaux. Les collectivités locales permettent de lancer les projets à l’échelon politique. Leur gestion directe est confiée aux professionnels de l’urbanisme (cabinets d’études, constructeurs, etc.) capables de concevoir chaque bâtiment intelligent nécessaire. 

Enfin, les citoyens sont les premiers maillons de cette longue chaîne de compétences. C’est avec leur engagement et la démocratisation des usages eco-responsables que la smart city peut exister.

Des capteurs IoT pour plus d’interopérabilité et de standardisation

Les villes intelligentes emploient des technologies innovantes pour offrir des économies d’énergie importantes, un plus grand confort pour les citadins et un respect de l’environnement. En ce sens, smart building et IoT sont indissociables afin d’assurer une collecte efficace des données via des équipements dotés de capteurs toujours plus perfectionnés. Celles-ci sont traitées pour permettre de réduire les consommations énergétiques grâce à des optimisations en temps réel dans chaque secteur. 

Pour la mise en place du smart building, des capteurs adéquats ne suffisent pas. Il est nécessaire que les opérateurs au niveau des territoires, des réseaux et des bâtiments s’appuient sur une véritable interopérabilité des équipements afin de reproduire à grande échelle des écoquartiers viables. La multiplication des études gagne à être remplacée par une standardisation accrue dès la conception des smart buildings, prélude indispensable à la création de smart cities efficaces sur le plan énergétique, comme du point de vue du  confort des citoyens et de la mobilité urbaine.

N'hésitez pas à partager, si vous aimez ce contenu !

ebook-pop-up

Tout ce qu'il faut savoir pour réussir son projet Smart Building 

Découvrez 18 pages de conseils d'experts pour comprendre les enjeux importants de l'IoT au service du Smart Building dans notre tout nouveau livre blanc !

Merci ! Surveillez votre boîte mail, vous allez recevoir le livre blanc dans quelques minutes… Si le mail se fait attendre pensez à consulter vos spams.

Pin It on Pinterest

Shares