Comprendre la blockchain de façon simple

Hier encore inconnue, mais déjà portée par le phénomène bitcoin (vous savez… cette fameuse monnaie virtuelle écrite par Satoshi Nakamoto), la blockchain est aujourd’hui à l’honneur. 
Certains y voient l’innovation qui va bouleverser la plupart des secteurs économiques. D’autres annoncent l’entrée dans une ère de l’efficacité et de la confiance partagée.  
Toujours est-il que la blockchain on en parle et qu’elle prend de l’ampleur, une telle ampleur que l’État Français a établi un cadre législatif, pour que la France devienne le leader européen de la blockchain

Block ? Chain ? Mais qu’est-ce que ça signifie réellement ?  

La technique de la blockchain permet de transmettre des informations, regroupées en « chaînes de blocs », avec un haut niveau de sécurité, grâce à des « méthodes de cryptage et à des protocoles de transmission. » 

En soit c’est valider des transactions sans recourir à l’autorité d’un tiers. La blockchain est « trustless », car elle ne demande en aucun cas de donner sa confiance à une institution pour garantir la validité de la transaction. 

Pour le dire plus simplement, c’est la quantité de confirmations qui prend la place de la qualité d’une autorité centrale.  

Pourquoi un tel engouement ? 

Un seul facteur central : la liberté d’une gestion de l’information sécurisée, sans autorité centrale pour contrôler.

« L’expédition d’une marchandise d’un producteur au client final concerne parfois jusqu’à 30 intervenants d’un bout à l’autre de la chaine, surtout si l’on parle à l’échelle mondiale. »


Thierry Grumiaux, délégué à la commission transport international à la FNTR. 

Alors que permet la blockchain dans ce cas ? Tout simplement, elle fluidifie et sécurise les échanges avec un traitement cryptographique qui permet la validation des blocs de transactions. 

Mais comment est-ce possible ? Le registre/réseau de ces transactions est décentralisé et stocké sur des différents serveurs. A chaque serveur, son utilisateur. De ce fait, sans intermédiaires et sans aucun frais d’infrastructures, la sécurité est garantie au maximum.  Le registre devient un historique des échanges des plus sécurisé étant mis à jour en temps réel et indépendamment par l’ensemble des utilisateurs. 

En soit, transférer de la valeur sur internet entre deux entités et sans intermédiaires est possible grâce au bitcoin 

Quant à la blockchain, et pour faire court, permet d’échanger ce type de titre, sans intermédiaire et sans contrôle d’une quelconque autorité. Le réseau ou registre inscrit l’intégralité des opérations et est infalsifiable. Enfin la blockchain, par sa simplicité d’utilisation, est accessible par tous. 

La décentralisation est donc a porté de main ! 


« Qu’est-ce que la blockchain ? », BlockchainFrance, 2016 

De nombreux enjeux pour cette technologie innovante 

En effet, si le fonctionnement de la blockchain permet de fiabiliser la traçabilité ou d’améliorer la performance opérationnelle en raccourcissant, par exemple, les délais de facturation et de paiement, cette technologie peut aussi répondre à une question majeure, la sécurisation et la garantie de l’intégrité des données d’un bout à l’autre. Mais comme toute technologie utilisant de la donnée, elle soulève de nombreuses interrogations :  

  • La scalabilité : La Blockchain, qui gère des données restreintes, supportera-t-elle le la diffusion massive de celles-ci ? 
  • L’anonymat et la traçabilité : Concilier protection de la vie privée et objectifs de traçabilité pour lutter contre la fraude n’est pas chose facile. Sera-t-il possible de répondre à cet enjeu ?  
  • La consommation électrique : Les opérations de vérification, de validation et de cryptographie sont très consommatrices en électricité. L’enjeu environnemental pourra-t-il être relevé ?

Pour lui donner de plus en plus de légitimité et convaincre les plus réticents, la blockchain doit encore répondre à de nombreux enjeux. Mais cette nouvelle technologie innovante parait des plus prometteuse… 

Affaire à suivre …

N'hésitez pas à partager, si vous aimez ce contenu !

Pin It on Pinterest

Shares