5 étapes pour un projet IIoT réussi

L’IIoT ou l’Industrial Internet of Things correspond à l’utilisation des technologies de l’IoT dans le monde de l’industrie. L’internet des objets industriel est une partie intégrante de l’industrie 4.0, en effet le secteur de l’industrie évolue et se modifie en profondeur grâce l’association des technologies du numérique aux moyens de production.

La mise œuvre d’un projet IIoT peut être complexe car elle implique parfois une nouvelle organisation des processus sans pour autant stopper ou trop ralentir la production. Afin d’éviter l’explosion des coûts, il est important d’avoir une réflexion poussée sur le sujet et voici quelques étapes pour le structurer :

1. Définir un objectif clair pour votre projet IIoT

Avant de mettre en place tout projet, il est nécessaire de déterminer quel en est l’objectif. Il doit être concret, comme par exemple :

  • Réduction du nombre de pannes d’une machine,
  • Réduction du gaspillage de matières premières,
  • Augmentation de la capacité de production,
  • Meilleure traçabilité des marchandises…

Après avoir choisi un objectif, il faut disposer d’outils de mesure pour évaluer l’avant et l’après mise en place du projet et ainsi en démontrer le bénéfice.

2. Choisir un seul projet IIoT et le dimensionner

Une fois l’objectif en tête, il faut définir un domaine d’application, par exemple : une ligne de production, une machine en particulier… L’idéal est de commencer par un projet qui s’étend sur un périmètre réduit. Débuter petit permet de se concentrer sur l’essentiel et d’éviter d’accumuler les difficultés d’implémentation. Le projet IIoT sera plus facile à dimensionner, ainsi les résultats obtenus seront plus rapidement visibles et les risques de coûts cachés plus faibles. Moins le projet est étendu moins on s’expose à des problèmes techniques complexes et des temps de mise en œuvre important.

3. Obtenir l’adhésion des équipes

Un projet IIoT a – ou aura sur le long terme – des impacts sur l’organisation de l’entreprise, il est donc impératif d’obtenir l’adhésion des équipes. Sans cette adhésion autour du projet celui-ci peut échouer par manque de suivi et motivation. Accompagner le changement est indispensable en expliquant les différentes étapes et les résultats attendus par la mise en place d’un dispositif IoT. En effet, l’IIoT implique la collaboration du Responsable des opérations et du service IT mais également de collaborateurs variés. Pour capitaliser sur les ressources existantes, il sera greffé au système en place. Le service IT aura son rôle à jouer dans les préconisations techniques et la gestion de la sécurité.

4. Connaitre son infrastructure informatique

Chaque entreprise dispose d’un ou plusieurs réseaux informatiques en parallèle. Mais sont-ils adaptés au besoin de l’Internet des Objets Industriel ? Il faut s’assurer qu’ils permettront de remonter les données, et auront la capacité d’absorber et stocker la masse de données recueillies. La transmission et le stockage de celles-ci doivent donc être anticipés. De plus, connecter un site de production peut créer des failles et des risques de sécurité si tout n’est pas correctement mis en œuvre. Il est obligatoire d’étudier les potentiels risques de sécurité et leurs impacts afin d’éviter toute attaque.

5. Analyser les données recueillies

Le but de l’IIot est de recueillir automatiquement un maximum de données afin d’optimiser les processus métier. Cependant toutes les données ne sont pas utiles à analyser, le focus doit être fait sur celles concernant l’objectif déterminé au début du projet. Sans restitution claire et compréhensible pour les utilisateurs métier, la masse de données récupérées n’a pas de valeur et ne permet pas une prise de décisions éclairée. Il est nécessaire de fournir aux utilisateurs un tableau de bord personnalisé et une interface de suivi pour simplifier l’accès aux données, leur traitement et leur analyse.

 

En conclusion, dans l’Internet des Objets l’anticipation est la clé. Si l’entreprise ne dispose pas de toutes les compétences en interne, faire appel à un prestataire spécialiste de l’IoT peut être la solution. Cela accélère le déploiement du projet IIoT et réduit les risques d’erreurs qui peuvent entraîner une explosion des coûts de mise en œuvre.

N'hésitez pas à partager, si vous aimez ce contenu !

Pin It on Pinterest

Shares