La maintenance prédictive au cœur de l’industrie 4.0 : enjeux et bénéfices

Pour faire face aux enjeux d’une prospérité économique optimale, les entreprises cherchent des stratégies visant à réduire leurs coûts de fonctionnement. Dans le contexte de concurrence mondiale actuel, l’industrie 4.0 semble s’imposer comme la solution intelligente à adopter. Ses technologies se basent sur la pose de capteurs à toutes les étapes des processus de fabrication d’une usine. Si la digitalisation représente l’un des nombreux atouts de l’industrie 4.0, la maintenance préventive participe pour beaucoup à l’accroissement de la productivité des industries du futur. Dans quelle mesure les logiciels et les algorithmes constituent ils des réponses clés en main aux techniciens chargés de la maintenance des systèmes de production ?

Assurer la maintenance des machines et monitorer l’usine à distance

L’évolution des échanges à l’échelle planétaire ne passe pas sans la nécessité pour les entreprises de revoir leur politique de gestion. L’industrie 4.0 et l’IIoT sont par définition des moyens performants pour répondre à ces préoccupations.

industrie 4.0 maintenance prédictive

Parmi les mesures envisagées, la maintenance prédictive leur permet d’augmenter leur rentabilité et leur flexibilité opérationnelle, en mettant fin aux risques de défaillances de leurs machines. Concrètement, la maintenance préventive :

  • anticipe plus qu’elle ne corrige ;
  • limite les arrêts de la chaîne de production, liés aux pannes ;
  • maximise la durée de vie des équipements et des pièces de rechange ;
  • facilite le travail des techniciens, par un meilleur traitement des données collectées par les logiciels.

Optimiser le taux d’utilisation et anticiper les pannes avec la maintenance prédictive

Dans le vaste univers numérique qui caractérise l’industrie 4.0, la maintenance prédictive occupe par définition une place de premier plan. Elle exploite en effet les bénéfices incontestables des technologies de l’IoT (l’Internet des objets) et de la GMAO (gestion de maintenance assistée par ordinateur) pour :

  • l’établissement d’algorithmes, qui accélèrent la prise de décision ;
  • l’installation de capteurs, dans le but de contrôler la température des moteurs et de prévenir les cas de surchauffe ;
  • une intervention planifiée de toutes les tâches d’entretien ;
  • l’amélioration de la fiabilité du parc machine et la diminution des coûts de gestion, via des logiciels de modélisation et de simulation.

N’hésitez pas à partager, si vous aimez ce contenu !

ebook smart industry

Les clés pour connecter une industrie de A à Z

Découvrez 25 pages de conseils d'experts pour découvrir le mode d'emploi pour faire sa transition vers une industrie 4.0.

Merci ! Surveillez votre boîte mail, vous allez recevoir le livre blanc dans quelques minutes… Si le mail se fait attendre pensez à consulter vos spams.

Pin It on Pinterest

Shares