IIoT : exemples de cas d’usages dans l’industrie 4.0

Dans l’industrie 4.0, la maintenance prédictive est probablement l’application la plus connue de ce qu’on appelle IIoT, c’est-à-dire Industrial Internet Of Things, soit en français Internet Industriel des Objets. Les coûts du maintien en condition opérationnelle de la chaîne de production peuvent en effet être nettement abaissés grâce à cette automatisation des opérations de maintenance. Les possibilités de ces nouveaux dispositifs ne se limitent cependant pas à cela !

Industrie 4.0 : l’IIoT pour gérer les stocks et la chaîne d’approvisionnement

Une innovation de l’industrie 4.0 est l’utilisation de la connectivité pour connaître en temps réel l’état de la production et des stocks. Les appareils connectés permettent de suivre en temps réel l’avancement de la fabrication, la consommation des intrants et la disponibilité effective des produits finis.

Les logiciels peuvent par exemple alerter lorsqu’un intrant risque de manquer à brève échéance. Il suffit alors de passer une commande auprès du fournisseur sans attendre. La productivité est ainsi nettement améliorée par ces systèmes qui permettent de s’affranchir des risques d’interruption de la production en raison d’un défaut d’approvisionnement.

industrie 4.0 IIoT

La consolidation des données remontée par ces équipements connectés permet de suivre au plus près la production, d’analyser n’importe quelle évolution et d’être proactif au lieu d’être réactif. Les gestionnaires d’une infrastructure industrielle peuvent suivre l’activité et en mesurer les performances.

Les informations peuvent même être partagées avec les clients. Ainsi, un sous-traitant d’une grande industrie pourra communiquer automatiquement l’avancement de sa production, ce qui permet à l’industriel en aval d’ajuster sa planification en fonction des produits dont il pourra effectivement disposer.

L’IIoT pour anticiper la maintenance des machines à distance

Dans une industrie 4.0, la maintenance prédictive a une définition assez simple : c’est l’application des nouvelles technologies pour anticiper d’éventuelles pannes, afin de maximiser la disponibilité de l’outil de production. L’intérêt de cette maintenance prédictive est évident pour tous les fabricants.

Dès lors qu’une machine tombe en panne, il faut arrêter complètement la chaîne de production. Les coûts fixes (salaires, locaux, etc.) continuent de courir, alors que la production permettant de les couvrir est interrompue. Dans certains cas, des pénalités de retard peuvent même s’appliquer !

    industrie 4.0 IIoT

    La maintenance prédictive s’appuie quant à elle sur l’analyse des données issues des capteurs et sur le traitement par intelligence artificielle de la masse de données déjà disponible pour identifier les éléments susceptibles de tomber en panne, avant même que la panne ne survienne effectivement !

    Les opérateurs chargés de la maintenance peuvent intervenir au meilleur moment, par exemple en travaillant en dehors des heures d’exploitation habituelles ou durant une période creuse. Ils changeront une pièce menaçant de se rompre ou remplaceront un composant promis à une panne, assurant ainsi une disponibilité maximale de l’outil de production.

    N’hésitez pas à partager, si vous aimez ce contenu !

    ebook smart industry

    Les clés pour connecter une industrie de A à Z

    Découvrez 25 pages de conseils d'experts pour découvrir le mode d'emploi pour faire sa transition vers une industrie 4.0.

    Merci ! Surveillez votre boîte mail, vous allez recevoir le livre blanc dans quelques minutes… Si le mail se fait attendre pensez à consulter vos spams.

    Pin It on Pinterest

    Shares