Comment la Smart City peut-elle améliorer la vie des habitants et usagers de la ville ?

Depuis quelques années, les projets de smart cities se multiplient à travers le monde. Ce concept semble être devenu la solution idéale pour résoudre l’ensemble des problématiques qui affectent les grands centres urbains, à commencer par la protection de l’environnement (optimisation de l’énergie, amélioration des bâtiments et des transports, gestion des déchets). Comment les technologies de la smart city peuvent-elles contribuer à améliorer la vie des citoyens ? Quels en sont les principaux enjeux ? Les quantités de données récoltées par leurs capteurs sont-elles un risque pour la population ?

Comment la smart city permet d’améliorer la vie des habitants ?

Le périmètre couvert par la smart city, ou « ville intelligente », est aussi vaste que varié. Le principe est simple : les infrastructures publiques (comprenant à la fois les bâtiments et les mobiliers urbains), les différents réseaux (transports, électricité, gaz, eau, internet) et les services (administration du territoire, collecte et recyclage des déchets, etc.) sont désormais connectés et équipés de capteurs.

La récolte des informations transmises va tout d’abord servir à comprendre les besoins des usagers. En fonction des résultats, différentes technologies propres aux smart cities pourront ensuite être mises en œuvre.

smart-city-vie-iot
  • La ville de Stockholm a, par exemple, fait le choix de déployer massivement des connexions haut débit sur l’ensemble de son territoire. Les entreprises et acteurs de l’innovation ont été regroupés sur une même zone afin de réduire les déplacements et mieux protéger encore l’environnement.
  • Lyon utilise cette innovation afin de faciliter les déplacements à l’intérieur de sa métropole et d’optimiser ses dépenses en énergie. À Rio de Janeiro, le système a même permis de rendre plus visible une partie de la population jusqu’ici ignorée par les responsables.

Une récolte massive de données qui interroge sur la protection de la vie privée

L’innovation de la smart city repose entre autres sur le Big Data. Si celui-ci possède de nombreux avantages du point de vue des usagers et des habitants, il faut également avouer qu’il pose question quant à la protection de la vie privée des citoyens.

En effet, ces derniers n’ont pas toujours bien conscience que les capteurs de la smart city sont omniprésents et que ces technologies se fondent essentiellement sur l’exploitation de la donnée.

Pour s’améliorer et faire face à l’importance des enjeux, l’IoT doit donc inciter les acteurs à mieux communiquer en direction des citoyens. Il convient également de mettre en application des processus garantissant l’anonymisation totale des datas et empêchant toute revente de ces informations à des organismes tiers.

Deux aspects qui ne sont pas garantis actuellement, même suite au déploiement massif du RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) qui impose la création d’un poste de “Data Protection Officer” à toute entité traitant une masse importante d’informations sensibles.

N'hésitez pas à partager, si vous aimez ce contenu !

Smart-City pop up ebook

Mode d'emploi d'un écosystème inclusif, digital et durable

Découvrez 18 pages de conseils d'experts pour comprendre les enjeux de l'IoT au service de la Smart City dans notre tout nouveau livre blanc !

Merci ! Surveillez votre boîte mail, vous allez recevoir le livre blanc dans quelques minutes… Si le mail se fait attendre pensez à consulter vos spams.

Pin It on Pinterest

Shares