Asset tracking et géolocalisation IoT : un combo gagnant

Le marché de l’asset tracking soutenu par l’IoT représentera 95 % de toutes les solutions d’entreprise et industrielles d’ici 2025 selon un rapport du GlobeNewswire.

En effet, avec l’Internet des objets, le domaine de la géolocalisation, et plus particulièrement celui de l’asset tracking, a vécu un véritable bond technologique profitant à toutes les entreprises, quel que soit leur secteur d’activité. Cette méthode pour suivre les actifs physiques d’une entreprise, tels qu’une flotte automobile ou du matériel industriel, apparaît aujourd’hui comme incontournable au fonctionnement efficient d’une organisation. Mais alors, comment l’asset tracking et la géolocalisation IoT permettent concrètement d’améliorer la performance et de réduire les coûts de maintenance d’une entreprise ? Découvrons ensemble les principes de base du suivi des actifs, quel type de technologie peut être utilisé et comment l’asset tracking IoT peut profiter à n’importe quel secteur d’activité.

Asset tracking et géolocalisation IoT : une complémentarité indicatrice de performance 

Définitions : enjeux et objectifs  

D’après la définition du CNIL, « la géolocalisation est un procédé permettant de positionner un objet, un véhicule, ou une personne sur un plan ou une carte à l’aide de ses coordonnées géographiques. » Issue des années 1970 et jusqu’alors réservée à un usage quasi exclusivement militaire, elle se démocratise en 1995 avec la mise en service du GPS (Global Positioning System) dans le secteur du transport. Aujourd’hui, les utilisateurs de la géolocalisation se comptent en milliards.

Grâce à leur miniaturisation, le développement des réseaux cellulaires haut et bas débit ainsi que l’intensification des échanges mondialisés, la géolocalisation des actifs s’est imposée petit à petit comme un service abordable et mature de l’IoT. L’asset tracking, est en fait une application concrète de la géolocalisation qui consiste à géolocaliser tous types de ressources cruciales au fonctionnement de l’activité d’une organisation : outils, matériel, matières premières, ressources humaines, flotte automobile, etc.

Les enjeux de l’asset tracking se comptent au nombre de 3 :

  • Améliorer les processus
  • Réduire les pertes et les vols d’équipements
  • Assurer la sécurité des salariés

Le tout, en servant les objectifs principaux inhérents à l’entreprise :

  1. Améliorer la performance
  2. Diminuer les coûts de maintenance
  3. Réduire l’empreinte carbone des actifs gérés

Pour répondre à ces enjeux, l’asset tracking doit donc être associé à une technologie efficace.

Les challenges et la technologie utilisée pour y répondre

Pour bien choisir sa technologie, il faut avant tout bien définir l’usage qui en sera fait. En effet, les cas d’utilisations sont très divers entre tracer un camion de transport de fonds sur la route ou un transpalette dans une usine. Voici 3 points clés à considérer avant de choisir sa technologie :

  1. La précision de géolocalisation IoT

Est-ce qu’il s’agit de géolocaliser un objet à une dizaine de mètres ou plutôt un équipement situé à quelques centimètres près ?

En fonction du besoin de précision et de l’environnement (intérieur ou extérieur) le choix de technologie sera différent. Par exemple, pour localiser un engin logistique dans un entrepôt, bien souvent, une précision de 5 mètres sera largement suffisante.

Certaines balises par exemple peuvent être équipées d’une LED et d’un Buzzer pouvant être activés à distance. Cela va permettre de déclencher des alertes sonores et visuelles afin d’avertir les utilisateurs de l’approche d’un engin, mais également d’affiner la localisation sur les derniers mètres. 

Balise iot

Le BLUE PUCK BUZZ+ Mesh par Ela Innovation

2. L’autonomie de la batterie

Lorsque l’on parle d’automatisation et d’IoT, il apparaît comme essentiel d’avoir une batterie suffisamment autonome. Une fonctionnalité qui fait la différence, c’est une batterie smart management.

En effet, pour garantir un coût d’acquisition compétitif et assurer la pérennité de la solution, il est nécessaire de choisir des balises offrant une bonne autonomie. Une fonctionnalité comme le smart battery management peut faire la différence et permettre d’optimiser la durée de vie des balises. Cette fonctionnalité s’articule autour de deux phases d’émission :

  • En mouvement

Lorsque l’équipement à localiser est en mouvement : la balise va alors rafraîchir sa position très régulièrement. (de l’ordre de la seconde).

  • A l’arrêt

Lorsque l’équipement est statique depuis plus de quelques secondes : le beacon se met en « veille » et va donc rafraîchir sa position moins souvent.

Dans les deux cas la période d’émission est paramétrable, permettant ainsi d’adapter la fréquence de localisation à chaque usage. Quand on sait que la localisation est très énergivore, cette fonctionnalité de smart management est une solution efficace pour optimiser la batterie d’un actif.

3. Sa capacité d’adaptation au milieu industriel sévère

Le milieu industriel peut parfois être qualifié de sévère. Il est donc important de choisir une technologie capable de s’y adapter. En étant adaptée aux environnements industriels sévères, cette technologie va allier robustesse et longévité. Une capacité d’adaptation qui le rend idéal pour la localisation d’équipements industriels et des travailleurs isolés.

Une fois la technologie choisie, il va s’agir de pouvoir lire et interpréter les données remontées afin de pouvoir être proactif dans les mesures appliquées à l’entreprise. Les nouvelles solutions IoT vont permettent, en plus d’améliorer le suivi et optimiser les trajets, de renseigner sur l’intégralité de l’expédition.

Asset tracking et géolocalisation IoT : comment bien choisir sa solution ? 

La solution logicielle de traitement de la donnée

La solution de localisation d’équipements va permettre, en plus d’améliorer le suivi, renseigner sur différents facteurs tels que les chocs, le taux d’humidité ou encore la température. Grâce à des fonctionnalités avancées et personnalisées selon les besoins, il est également possible de construire tableaux de bord et des scénarios d’alertes.

Ce type de solution permet ainsi aux directions métiers d’analyser et piloter l’activité de leurs équipements connectés, en toute autonomie et en continu. Un suivi en temps réel et à distance qui répond à de nombreux enjeux tels que :

  • la sécurité
  • l’optimisation des performances
  • la maintenance des équipements
  • l’automatisation de certaines tâches jusqu’alors manuelles

 

solution iot

Une solution SoDATA#Viz pour géolocaliser les biens transportés : palette, conteneur… 

Une plateforme IoT de restitution de données est une brique essentielle dans un projet de suivi des actifs car elle permet d’avoir une vision complète pour analyser facilement l’activité. Mais qui dit solution IoT, dit réseau IoT. Comment le choisir ?

Le réseau IoT

Au départ, la géolocalisation reposait uniquement sur le réseau satellite. Aujourd’hui, d’autres modes de connectivité et d’autres usages ont profondément étendu les applications de la géolocalisation. Le réseau IoT va dépendre essentiellement de l’usage :

  1. Géolocalisation Indoor

Plus l’espace est délimité (hôpital, usine), plus les solutions de proximité seront privilégiées tels que Bluetooth, la Wifi ou encore grâce à d’autres technologies de localisation. Un cas d’usage concret est la localisation basée sur l’intensité des signaux reçus (RSSI) en réseau Mesh.

Cette dernière va s’appuyer sur un réseau maillé de beacons/tags fixes et mobiles. L’idée va être de les installer à intervalle régulier et d’équiper les personnes ou les objets. Comme cette solution de localisation intérieure ne nécessite aucun câblage, son coût total d’acquisition est l’un des plus compétitifs du marché.

2. Géolocalisation Outdoor

Plus la mobilité est étendue (flotte de véhicules, engins de chantier), plus le cellulaire avec une carte SIM M2M sera adapté.

Il est important de noter que le développement massif des solutions Saas (Software As a Service) et On Premise a fortement contribué à la digitalisation des organisations. Les solutions connectées, permettent aux gestionnaires d’activer, superviser et provisionner tout type d’objets connectés, en quelques clics et en toute autonomie.

Quelle que soit la connectivité, les données remontées sont redirigées automatiquement vers une solution ouverte et interopérable de data management.

solution iot

Une solution SoM2M#IoT pour gérer en temps réel un parc d’objets multi-connectivités 

 

Bien choisir sa solution et son réseau va apporter plusieurs bénéfices pour l’entreprise :

  • Meilleure gestion du parc d’équipement
  • Inventaire automatique du parc d’équipement en continu et en temps réel
  • Géolocalisation IoT
  • Suivi à distance
  • Gain de temps
  • Sécurité
  • Alertes sonores et personnalisables
  • Maintenance prédictive

Avec l’Internet des objets, il devient donc possible de connecter toutes sortes d’objets à un ou plusieurs réseaux afin d’en connaître la position et l’état. Le choix d’une technologie adaptée, associée à une solution IoT avec la bonne connectivité sont les éléments clés pour un asset tracking efficace qui va permettre à l’entreprise d’améliorer sa performance et de réduire ses coûts de maintenance.

Ainsi, les solutions de suivi des actifs, qui permettent aux entreprises de suivre les marchandises de l’expédition à la destination finale, verront leur utilisation augmenter de 27 % au cours des cinq prochaines années selon une étude de Deloitte.

Dans un monde ultra connecté où l’usine du futur est déjà celle d’aujourd’hui, l’Asset Tracking et l’IoT apparaissent comme de véritables alliés. Ensemble, ils permettent d’améliorer les process, renforcer la sécurité, gagner en rentabilité, réduire les coûts et créer de nouveaux services à valeur pour toutes les entreprises du secteur. Bien que ce ne soit pas la priorité lors du lancement d’une entreprise, le suivi des actifs s’avère vite comme une solution incontournable pour gérer un stock en temps réel, connaître la fréquence d’utilisation d’un actif et évaluer sa contribution quant aux résultats économiques. Tous ces apports cumulatifs sont là pour nourrir un seul et même objectif : améliorer la performance de l’entreprise.

N'hésitez pas à partager, si vous aimez ce contenu !

Découvrez les 9 étapes indispensables à la réussite de votre projet IoT !

 Lancez votre projet IoT en toute sécurité grâce aux conseils de nos experts condensés en 17 pages et organisés autour de 9 points clés

Merci ! Surveillez votre boîte mail, vous allez recevoir le livre blanc dans quelques minutes… Si le mail se fait attendre pensez à consulter vos spams.

Pin It on Pinterest

Shares