Qui sont les principaux acteurs de la Smart Energy ?

En France, le secteur de l’énergie représente une part de marché conséquente. En termes de chiffres, il faut compter environ 38,9 millions de consommateurs d’électricité et 11,5 millions pour le gaz d’après la Commission de régulation de l’énergie (CRE). Pour ne pas être en reste face à l’ouverture des marchés, les fournisseurs doivent saisir les opportunités offertes par le déploiement des solutions IoT au travers de la smart energy. En effet, dans le contexte actuel où la concurrence se fait sentir autant sur le secteur professionnel que résidentiel et où la tendance est de tendre vers une transition énergétique, fournisseurs et acteurs se positionnent sur le domaine des ressources énergétiques. Ce coup de fouet donné à la transition énergétique est notamment possible grâce aux solutions IoT qui se mettent au service d’une énergie plus intelligente (Smart Energy) qui permettent une bonne circulation de l’information en réseaux et le pilotage de ces données.

Mais alors, qui sont les principaux acteurs de ce secteur d’avenir ?

Smart Energy Alliance : un acteur clé de la smart energy

S’il fallait citer un acteur majeur dans le secteur de la smart energy en France, ce serait celui-ci : Smart Energy Alliance. Et pour cause, il ne regroupe pas moins de 11 pôles de clusters français impliqués dans trois différents secteurs :

1. Energie

Un pôle qui se situe au cœur des enjeux de la transition énergétique notamment par le biais des systèmes énergétiques optimisés tels que la production, la distribution et le stockage.

2. Numérique

Un pôle essentiel, qui se fait notamment par le biais de l’IoT, pour la digitalisation en cours de l’énergie.

3. Mobilité

Un pôle application qui agit pour une mobilité plus durable.

iot-mobility-car

Ces différentes filières d’innovation renforcent ainsi leur alliance stratégique sous l’égide de la Smart Energy Alliance. La Smart Energy Alliance couvre toutes les régions de France et a un double objectif : développer un savoir-faire innovant au niveau européen et international tout en aidant les collectivités à mettre en place des projets de smart energy sur leurs territoires.

Cette alliance nationale, forte de ses 12 écosystèmes partenaires réunis, s’appuie sur les retours d’expériences en R&D, les projets et les cas d’usages pour œuvrer vers la transition énergétique et la transformation numérique des territoires.

Dans ses partenaires, on retrouve par exemple Capenergies, Systematic ou encore Minalogic. Pour se rendre compte de l’importance de cette alliance dans le paysage de la smart energy, la voici en quelques chiffres clés :

  • 2 500 adhérents
  • 1 700 PME
  • 2 800 projets de recherche et de développement certifiés
  • 10 milliards d’euros de dépenses R&D

Cette somme de 10 milliards inclut 3,5 milliards d’euros de financement public. Des investissements conséquents qui mettent en exergue les opportunités que représente la smart energy. Elle représente un secteur dynamique, créateur d’emplois et exportateur.

L’Alliance assume donc sa vocation à « renforcer son action commune pour dynamiser l’emploi, améliorer l’attractivité des territoires et renforcer la capacité d’innovation française dans les filières telles que les réseaux intelligents multi-énergies, les micro-grids, le stockage d’énergie mobile et stationnaire, la mobilité durable, l’autoconsommation, le gaz renouvelable issu de la biomasse, l’hydrogène vert. »

La Smart Energy Alliance est donc représentative de l’émergence de la nécessité de tendre vers la smart energy.

Les acteurs de la transition énergétique et de l’IoT jouent un rôle primordial

Dans le marché énergétique, l’IoT regroupe la présence d’une multitude d’acteurs :

  • Exploitants agricoles

L’épuisement des ressources pétrolières, la prise de conscience face au réchauffement climatique et la précarisation du milieu agricole mènent le secteur à se réinventer.

L’IoT intervient comme une des solutions pour participer au mouvement de modernisation écologique de l’agriculture en intégrant notamment le pilotage et le déploiement des énergies renouvelables.

Ces investissements sont soutenus par la puissance publique et permettent donc de réduire la dépendance aux énergies fossiles comme le gaz ou le charbon tout en donnant aux exploitants des opportunités pour diversifier leurs revenus et réduire leur impact environnemental.

  • Industriels et logisticiens

Dû à son impact sur l’économie, le secteur de l’industrie connaît une pression législative, environnementale et concurrentielle constante.

Pour répondre à cette exigence tripartite, l’industrie française prend le parti d’optimiser sa consommation énergétique au travers de la smart energy pour servir aussi bien ses ambitions économiques que pour répondre aux enjeux du développement durable.

Dans ce secteur, la smart energy correspondra donc à la consommation d’énergie, sa production, son stockage et la négociation de celle-ci.

  • Grande distribution

Les entreprises du secteur de la grande distribution sont soumises à de grandes charges d’exploitation notamment dues à la forte proportion de dépenses liées à la consommation énergétique.

Ces infrastructures sont en effet équipées de différents systèmes de climatisation, d’électricité ou encore de réfrigération qui rendent la gestion des dépenses énergétiques essentielle.

La smart energy propose une solution efficace pour maîtriser ces dépenses de consommation tout en s’inscrivant dans une démarche de développement durable grâce aux nouvelles technologies apportées par l’IoT.

  • Collectivités

Aujourd’hui, la smart energy est au cœur des territoires. En effet, un pilotage au niveau local des solutions Smart Energy apportées par l’IoT, telles que la télérelève pour le gaz ou le déploiement des smart grids pour l’électricité, est indispensable pour optimiser la performance énergétique et la production du réseau électrique.

  • Société foncière ou promoteur immobilier

A la suite du Plan de relance et du Grand Plan d’Investissement du gouvernement, la rénovation énergétique des bâtiments publics est une priorité. Une société foncière ou un promoteur immobilier va donc devoir valoriser les infrastructures qui garantissent des économies d’énergie, une réduction des émissions de CO2 et le bien-être de leurs habitants.

La liste est non exhaustive concernant ce réseau d’acteurs, et il est possible d’y retrouver également des investisseurs ou encore des développeurs et apporteurs d’affaires. C’est l’émergence des nouvelles technologies apportées par l’IoT qui va jouer le rôle pivot de leur transition énergétique.

N'hésitez pas à partager, si vous aimez ce contenu !

Ebook-smart-energy-pop-up

La transition énergétique par la révolution numérique

Découvrez 25 pages de conseils d'experts pour comprendre les enjeux de l'IoT au service de la Smart Energy dans notre tout nouveau livre blanc !

Merci ! Surveillez votre boîte mail, vous allez recevoir le livre blanc dans quelques minutes… Si le mail se fait attendre pensez à consulter vos spams.

Pin It on Pinterest

Shares