Smart farming : l’IoT au service d’une agriculture plus intelligente

L’agriculture intelligente ou smart farming met à profit les dernières avancées technologiques au service de la productivité. Grâce à l’IoT (ou Inernet des Objets), les agriculteurs peuvent piloter finement leur exploitation et optimiser leurs rendements.

Les technologies IoT pour rendre l’agriculture plus intelligente

En plaçant un capteur IoT sur chaque animal, les éleveurs peuvent suivre l’état de leur bétail en temps réel. Il est ainsi possible de détecter précocement d’éventuelles maladies touchant le troupeau ou d’optimiser l’alimentation des animaux.

Les solutions IoT permettent également de contrôler l’état des sols et leur humidité. En utilisant des systèmes tels que des drones, il est possible de vérifier la pousse des plantations, parcelle par parcelle. Grâce à toutes ces informations, les décisions sur l’apport en engrais ou l’irrigation sont prises en toute connaissance de cause. Les usages de ces données éviteront à terme d’avoir recours à des quantités trop importantes d’intrants, ce qui est à la fois coûteux pour l’exploitant et délétère pour l’environnement.

Les robots peuvent même remplacer l’homme dans la réalisation de certaines opérations fastidieuses. Un drone autonome peut ainsi épandre des produits phytosanitaires sur les parcelles désignées, en évitant au cultivateur d’être exposé aux produits et en lui permettant de se consacrer à d’autres activités.

smart-agriculture-iot-iot

Des capteurs et des cartes SIM M2M pour optimiser les exploitations agricoles

Les cartes SIM multi-opérateurs permettent de concentrer toutes les informations recueillies par les capteurs en temps réel, sans dépendre d’un seul réseau de téléphonie mobile. Cette souplesse est particulièrement appréciable dans les zones rurales, souvent moins bien couvertes que les agglomérations. L’agriculteur dispose ainsi sans délai d’une vision globale de toutes les données disponibles sur son exploitation.

Par exemple, les évolutions technologiques permettent à un capteur de remonter l’imminence de la mise bas d’un animal. Ainsi, l’éleveur sera prêt à intervenir pour que le vêlage se déroule au mieux. La traite des animaux est, quant à elle, déjà automatisée dans bon nombre d’exploitations.

Grâce aux performances sans cesse croissantes de ces systèmes intelligents d’aide à l’agriculture, l’exploitant peut anticiper les problèmes potentiels au lieu de réagir après coup.

Comment mettre en place l’IoT pour tendre vers une agriculture capable de répondre aux défis économiques et environnementaux de demain ?

En associant smart farming et big data, les exploitations peuvent utiliser cette innovation numérique au service de leur productivité. L’analyse prédictive des données permet notamment d’anticiper le rendement d’une année et de se positionner en fonction du volume qui sera effectivement à disposition lors de la récolte.

La transformation digitale est un nouvel atout pour la réussite d’une exploitation, d’autant plus nécessaire que l’agriculture devra nourrir en 2030 une population mondiale qui atteindra 8,5 milliards de personnes.

N’hésitez pas à partager, si vous aimez ce contenu !

LIVRE-BLANC-SMART-FARMING-CTA

8 étapes pour une industrie agricole connectée et durable

Découvrez 18 pages de conseils d'experts pour passer de l'agriculture au Smart Farming

Merci ! Surveillez votre boîte mail, vous allez recevoir le livre blanc dans quelques minutes… Si le mail se fait attendre pensez à consulter vos spams.

Pin It on Pinterest

Shares