Entretien avec Laurent Roegel, PDG d’Airwell, partenaire de Synox.

référence clients iot

Entretien avec Laurent Roegel, PDG d’Airwell

« Nous avons créé une vraie relation de confiance avec SYNOX »

À l’occasion du 7ème Cap’Iot, dédiée cette année au Smart Territoire (les territoires intelligents à l’heure de la transition énergétique et environnementale), nous avons rencontré le PDG d’AIRWELL. L’occasion de mieux connaitre l’ambition de son groupe, les valeurs scellant son partenariat avec SYNOX et l’impact des IoT sur notre environnement.

Laurent ROEGEL AIRWELL

Pouvez-vous nous présenter AIRWELL ?

AIRWELL est un groupe français, expert et créateur de solutions climatiques et thermiques depuis 1947. L’innovation est au cœur de son ADN : il a été le premier à fabriquer une pompe à chaleur et un climatiseur made in France. Le groupe a connu une forte croissance en Europe, en Afrique et dans les Dom-Tom.

Mais il a raté le virage de l’électronique embarquée amorcé par les Japonais et les coréens sur son marché dans les années 90. Et, à la suite de la crise de 2008, son chiffre d’affaires a même chuté de 700 millions à 40 millions d’euros en 2012. Plan de restructuration, fermeture de quasi toutes les usines… le groupe n’avait plus ni vision, ni parts de marché. Ce n’était plus qu’une marque. Entré dans le groupe en 2002, je m’occupais de l’export, qui générait la quasi-totalité du CA. En 2014, l’actionnaire m’a confié la direction générale pour relancer AIRWELL.

Vous avez alors lancé une ambitieuse réorientation stratégique…

Exactement. Je bénéficiais d’une fraîcheur que nos concurrents n’avaient pas. Avec ma double formation – DUT en génie mécanique et Sup de Co – j’ai réalisé toute ma carrière dans le grand export. Comme je ne connaissais pas le marché français, je n’ai pas reproduit ce qui avait déjà été tenté. J’ai pris le temps d’identifier et d’anticiper les évolutions du marché afin de bâtir le projet stratégique d’AIRWELL.

Première évolution : l’obligation de renouveler nos produits tous les cinq ans pour répondre aux exigences d’amélioration de leur performance énergétique par l’Union Européenne.

Ensuite : le très fort développement à venir du solaire, notamment dans les bâtiments, seule solution pour atteindre les 50% d’énergies renouvelables imposés par l’Europe.

La troisième évolution vient du consommateur : il attend désormais que l’on réponde à son besoin par un service, est de moins en moins intéressé par la propriété et de plus en plus informé.

En mixant le tout, j’ai vu qu’AIRWELL devait évoluer du statut de fabricant de pompes à chaleur à celui de fabricant-créateur-visionnaire d’un écosystème complet autour du besoin énergétique du client, qu’il soit résidentiel ou tertiaire.

Vous souhaitez même devenir le « Apple du smart-home » !

C’est l’idée ! Apple confie la fabrication de ses produits à des plateformes industrielles fiables. Mais tout ce qui est innovation, R&D, protocoles de communication, applications… la vision, la création, le design, c’est toujours eux. Notre objectif est le même : créer tout l’écosystème, être propriétaire des applications, de la donnée, de la communication, de tout ce qui est autour de l’intelligence artificielle, devenir le cerveau qui va contrôler l’ensemble. Cela nécessite de passer à un tout autre fonctionnement, en mode projet, avec plus de flexibilité des rôles et de transversalité des équipes. Ce changement structurel nécessite beaucoup d’investissement. C’est pourquoi j’ai réalisé une introduction en Bourse il y a deux mois.

Devenir celui que le client final associe au bien-être pour tout ce qui touche à l’énergie et au confort thermique. Nous avons d’ailleurs le nom idéal pour réaliser cette ambition : AIRWELL. C’est une chance inouïe !

Vous avez donc construit une offre globale et lisible pour le client…

Oui. Avoir 15 applications, 15 télécommandes, pour gérer son chauffage, sa climatisation, son eau chaude, la qualité de l’air, mais aussi l’apport en énergie via le photovoltaïque… c’est fini !

Dès 2014, ma vision était de proposer au client un pack complet, connectable et le plus ouvert possible avec un système de contrôle intuitif et facile, qui gère l’ensemble de la maison ou du bâtiment. Cela nécessitait d’introduire de l’intelligence dans cette offre pour s’adapter aux usages du client. Car le meilleur panneau photovoltaïque du monde ne peut produire de l’énergie que pendant la journée, alors que vous êtes au travail. Si vous ne faites pas en sorte d’utiliser cette énergie gratuite, elle sera perdue.

Le but était de construire une « application » intégrant la domotique ou le « smart home » pour gérer cet écosystème. Pour que dès que le client quitte sa maison, ses volets se ferment, la lumière s’éteint, la clim s’arrête, etc. Il fallait aussi que le client ne sente pas captif, qu’il soit libre de commencer par des panneaux, rajouter une pompe à chaleur, puis des objets connectés… Cela nécessitait de travailler sur des objets connectés pour créer des cas d’usage, des scénarios d’efficacité énergétique, etc.

Pendant quelques années, nous avons cherché le bon prestataire pour nous accompagner dans ce développement de l’intelligence artificielle et du smart home. On a fini par le trouver à l’été 2020. C’est SYNOX !

Où en êtes-vous de la réalisation du projet stratégique d’AIRWELL ?

Nous avons finalisé la quasi-totalité de l’intelligence embarquée sur nos produits. En 2022, nous serons en mesure de proposer le premier pack complet qui intègre la box en cours de développement avec SYNOX, les objets connectés, le photovoltaïque et la pompe à chaleur. La suite du développement se fera autour du service. L’idée est de gérer la maintenance à distance, préventive et prédictive pour que le client n’ait plus à s’en s’occuper. L’intérêt de l’intelligence artificielle est de fournir les informations sur le comportement du système pour intervenir avant qu’apparaisse un dysfonctionnement.

L’idée est de rentrer dans le cadre d’un leasing énergétique, d’une mensualisation de notre offre. L’objectif, l’année prochaine, c’est aussi de commencer à intégrer une partie du développement en interne et de nous renforcer sur la qualité de service et de maintenance.

Qu’est ce qui rend ce partenariat avec Synox complémentaire et efficace ?

Avec SYNOX, nous travaillons en bonne intelligence, nous sommes sur un partenariat à long terme. Ils sont présents pour nous, s’adaptent à nos besoins et sont force de proposition, ce qui est rare pour un prestataire. Quand ils ne savent pas faire ou que notre besoin n’est pas dans leurs compétences, ils le disent. Ils travaillent avec toute une constellation de prestataires et partenaires vers lesquels ils nous orientent.

Pragmatiques et efficaces, ils font en sorte que notre projet aboutisse avec les meilleurs. Nous avons donc créé une vraie relation de confiance. Nos équipes techniques ont des échanges hebdomadaires, celles de direction ont des échanges mensuels. C’est comme si nous étions intégrés. Concrètement, SYNOX crée le lien informatique et la communication – ça passe par le cloud et Internet – entre nos produits et notre application AirHome. Par exemple, pour que le client puisse faire baisser ou monter la température de sa pompe à chaleur depuis son smartphone.

Retrouvez l’interview de Laurent ROEGEL

N'hésitez pas à partager, si vous aimez ce contenu !

Découvrez les 9 étapes indispensables à la réussite de votre projet IoT !

 Lancez votre projet IoT en toute sécurité grâce aux conseils de nos experts condensés en 17 pages et organisés autour de 9 points clés

Merci ! Surveillez votre boîte mail, vous allez recevoir le livre blanc dans quelques minutes… Si le mail se fait attendre pensez à consulter vos spams.

Pin It on Pinterest

Shares