Système identification conducteur

Représentant près d’un tiers des véhicules particuliers français, le marché de la flotte de véhicules d’entreprise est en croissance constante. Qu’elle soit composée de voitures particulières, de véhicules utilitaires, légers ou de poids lourds, la flotte d’une entreprise représente à la fois un capital et un poste de dépenses majeur et nécessite un suivi régulier. C’est le rôle essentiel du gestionnaire de flottes : optimiser l’utilisation de chaque véhicule afin de garantir rentabilité, conformité et efficacité opérationnelle.

En revanche, si le nombre de véhicules d’entreprise ne cesse de croître, le nombre de conducteurs aussi. Alors, comment allier optimisation de l’utilisation des véhicules et changement de conducteur ? Nous verrons dans cet article comment l’évolution technologique facilite le métier des gestionnaires de flottes.

Gestion de flotte automobile

Gérer une flotte automobile n’est pas une tâche facile, parce qu’elle inclut de multiples enjeux : qu’ils soient économiques, opérationnels, environnementaux et humains.

Enjeux financiers

Étant le troisième poste de dépenses d’une entreprise après les charges salariales et les charges immobilières, les coûts d’une flotte automobile trouvent leurs origines dans diverses charges :

  • la location ou l’amortissement (environ 40%),
  • le carburant (de 16 à 30%),
  • les assurances (en moyenne 9%),
  • les taxes (environ 4%), la maintenance (environ 7%). *

L’entretien du véhicule et le comportement de conduite ont donc un rôle déterminant à jouer dans le coût total d’un véhicule.

Système d'identification conducteur

Enjeux environnementaux

Le gestionnaire de flottes prend nécessairement en compte l‘enjeu environnemental, qui joue un rôle majeur dans les prises de décisions. Le nombre de kilomètres parcourus, le type de véhicules ou encore le comportement de conduite influencent l’impact environnemental d’une flotte de véhicules, et sont de ce fait des paramètres que le gestionnaire de flottes doit analyser pour optimiser la gestion de sa flotte.

D’ailleurs, la réglementation s’inscrit dans cette logique. C’est le cas notamment de la loi LOM, qui fixe des objectifs à atteindre selon des dates à respecter.

Par exemple, les parcs de plus de 100 véhicules légers doivent être constitués, depuis 2022, de 10% de véhicules à faibles émissions. En 2024, il s’agira de 20%, puis 35% en 2027 pour atteindre 50% en 2030.

Enjeux humains

Bien évidemment, un gestionnaire de flottes a aussi pour objectif de prendre soin des conducteurs des véhicules afin de les aider dans leurs déplacements, de maximiser leur sécurité, tout en garantissant la confidentialité de leurs données personnelles.

Et on le sait : entre 10 et 15% des véhicules d’un parc automobile sont soumis à un changement de conducteur, ce qui correspond à plus d’un véhicule sur deux lorsqu’on prend en compte la durée d’utilisation des véhicules.

S’appuyer au quotidien sur un logiciel de gestion de flotte automobile facilite grandement le métier des gestionnaires. Il leur permet de répondre aux grands enjeux de leur métier, au travers de multiples analyses possibles, notamment grâce aux données de télématique.

  • Cartographie des trajets
  • Suivi de consommation de carburant / batterie
  • Analyse du comportement de conduite
  • Calcul du TCO
  • Calcul d’itinéraires
  • Alertes de geofencing
  • Aide à l’écoconduite
  • Rapports automatisés
SoFLEET identification du conducteur

Lorsqu’un véhicule est utilisé par plusieurs conducteurs, comment exploiter correctement les données de télématique ? Comment analyser le comportement de conduite d’un conducteur ? Comment savoir quel chauffeur a commis une infraction ?

Comment l’identification du conducteur peut aider à la gestion de flotte automobile ?

Gérer une flotte de véhicules partagés sans identifier les conducteurs n’est pas évident, et ce même avec un logiciel de gestion de flotte automobile. C’est pourquoi il est recommandé d’utiliser un module dédié à l’identification des conducteurs.

Connaissance de son parc automobile

Pour un gestionnaire de flotte, une gestion de parc automobile efficace commence par une connaissance précise de sa flotte, ce qui implique une compréhension claire de qui utilise quel véhicule, à quel moment et pour quelle mission. La connaissance de ces éléments est essentielle pour optimiser l‘allocation et l’utilisation des ressources, en fonction des besoins de chacun et des missions attribuées.

L’identification du conducteur lui apporte une vision globale et précise de sa flotte, indispensable pour une bonne gestion de son parc automobile.

Un exemple concret ? Elle permet de justifier que c’est bien Pierre qui a livré Mme Girard, tout simplement !

Réduction des coûts

La réduction des coûts dans une entreprise est un des challenges du gestionnaire de flottes, et l’identification chauffeur est un levier facilement actionnable pour atteindre cet objectif.

L’autopartage, déjà, est une pratique qui réduit drastiquement les coûts liés à la gestion du parc de véhicules puisqu’un véhicule peut être utilisé par plusieurs conducteurs. Mais grâce à l’analyse des habitudes de conduite et à l’optimisation des trajets, des économies significatives peuvent être faites également au niveau du carburant, de la maintenance et de l’entretien des véhicules. Le système d’identification du conducteur peut aider globalement à une gestion financière plus saine et à la réduction des coûts.

Si Nathalie a tendance à trop consommer, aidez-là à identifier les comportements de conduite qui peuvent être améliorer, par exemple !

Gestion administrative

Les tâches administratives qui constituent une grande partie du travail des gestionnaires de flottes, sont aussi grandement facilitées. Que ce soit pour la gestion du temps de travail, pour la gestion des contraventions ou même le renouvellement du parc automobile.

Le système d’identification du conducteur permet d’attribuer correctement les responsabilités et de garantir une conformité légale, tout en simplifiant l’administration. 

Être en mesure de prouver facilement que c’est Sylvain qui s’est garé sur le trottoir, par exemple.

Amélioration de la sécurité

L’identification chauffeur contribue donc à plus de transparence et de responsabilisation des conducteurs, améliorant la conformité aux politiques internes et favorisant ainsi la sécurité.

L’objectif est aussi de pouvoir analyser les informations de chacun d’entre eux et d’être en mesure de détecter les dangers. Mais aussi, de sensibiliser les conducteurs les moins sûrs et de diminuer les risques. Ainsi, l’identification chauffeur a un impact positif sur la réduction des accidents, la protection des actifs de l’entreprise et le bien-être des employés.

Si Sophie a déjà eu un accrochage, proposez-lui une formation ciblée sur les risques routiers ! Elle peut même être challengée ! Certains de nos clients organisent des concours et récompensent le meilleur comportement de conduite.

Système d’identification du conducteur

Aujourd’hui, plusieurs de nos clients SoFLEET ont mis en place un système d’identification du conducteur afin d’identifier les utilisateurs d’un véhicule et leurs types de trajets (pro/perso), en complément du boîtier de télématique.

Qu’ont-ils mis en place, concrètement ?

Les données des véhicules remontent sur le logiciel de gestion de flotte automobile SoFLEET, grâce au boîtier de télématique installé (en première ou seconde monte).

Système d'identification conducteur – tag

A cet outil est associé le Blue LITE TOUCH, un beacon conçu par notre partenaire fabricant ELA Innovation fonctionnant en Bluetooth Low Energy. Le beacon est un badge Bluetooth doté d’un bouton-poussoir, qui identifie le conducteur au travers d’un identifiant unique. Lorsque le conducteur monte dans le véhicule, le boîtier de télématique détecte automatiquement le beacon.

Blue lite touch - système identification conducteur

Le petit plus du BLUE LITE TOUCH ? En activant le bouton, le conducteur peut alterner entre les modes “trajet professionnel” et “trajet privé”. Lorsque le trajet est privé, le beacon communique avec le boîtier pour stopper l’envoi des données de localisation. Il est aussi possible, grâce au beacon, d’identifier qui sont les conducteurs et les passagers.

Ce qu’il faut retenir du marché de l’autopartage pour les flottes de véhicules :
En 2023, le marché de l’autopartage a progressé de 43%, et compte près de 460 000 usagers actifs.

C’est une pratique qui se démocratise de plus en plus au sein des entreprises qui souhaitent une gestion plus flexible et plus économe de leur parc automobile. Et, avec la forte augmentation du nombre de véhicules prévue dans les entreprises, ce chiffre n’est pas près de baisser.

« Nous le constatons d’autant plus avec l’actualité, la tendance révèle que bientôt, nous ne posséderons plus une voiture mais nous la partagerons.”, Emmanuel MOUTON, CEO de Synox

Le monde évolue, et SoFLEET prend une longueur d’avance.
#RestezConnectés

Source : hitech Software

Si te gusta este contenido, ¡compártelo!

Fleet management _ Les 4 pilliers 2 (1)

Les piliers du fleet management pour une gestion de flotte connectée et simplifiée

Découvrez 21 pages de conseils d'experts pour optimiser votre gestion de flotte !

Merci ! Surveillez votre boîte mail, vous allez recevoir le livre blanc dans quelques minutes… Si le mail se fait attendre pensez à consulter vos spams.

Pin It on Pinterest

Shares