L’impact de l’IoT dans l’industrie : vers un modèle économique orienté service

Avec plus de 50 milliards d’objets connectés en 2020, l’IoT n’a pas fini de changer nos habitudes de consommation. Côté entreprise, on assiste déjà à de profonds bouleversements. Machines intelligentes, machine learning, capteurs, big data, l’Internet des Objets permet d’optimiser les produits tout en offrant des services associés toujours plus innovants. Au-delà de ce constat,

L’IoT, une solution pour améliorer l’efficacité énergétique des entreprises

Consommation raisonnée, impact environnemental maîtrisé, valorisation des déperditions énergétiques, économies financières et utilisation d’équipements performants sont autant de promesses faites et tenues par l’Internet des Objets. D’ailleurs, les industries 4.0 l’ont bien compris. L’objectif pour elles est en effet d’optimiser leurs performances de production tout en faisant des économies et en maîtrisant leur impact sur

5 étapes pour un projet IIoT réussi

L’IIoT ou l’Industrial Internet of Things correspond à l’utilisation des technologies de l’IoT dans le monde de l’industrie. L’internet des objets industriel est une partie intégrante de l’industrie 4.0, en effet le secteur de l’industrie évolue et se modifie en profondeur grâce l’association des technologies du numérique aux moyens de production. La mise œuvre d’un

Fin du RTC, quels seront les impacts en entreprise ?

Qu’est-ce que le RTC et quel calendrier ? Le Réseau Téléphonique Commuté (RTC), est le réseau téléphonique historique maintenu par Orange (ex France Télécom). Cette technologie en fin de vie et coûteuse à maintenir, ne supporte plus les nouveaux modes de communication, elle sera donc progressivement arrêtée puis remplacée. En effet, Orange a demandé à l’Autorité

image article Projet HUT

HUman at home projecT, un projet pour construire l’habitat intelligent de demain

Le projet Human at home ou HUT regroupe au sein d’un consortium 12 laboratoires avec des équipes de recherches pluridisciplinaires, 7 entreprises dont Synox, le CNRS, la Maison des Sciences de l’Homme Sud, les Universités de Montpellier et Paul-Valéry et Montpellier Méditerranée Métropole. Ce projet consiste en la création d’un « appartement-observatoire » entièrement connecté qui sera