L’ère du bâtiment connecté et intelligent

Si le terme de Smart Building se voit désormais affiché partout, c’est parce que le bâtiment connecté est en plein développement. Et il ne se limite plus aux seuls enjeux et problématiques énergétiques, mais répond aussi aux enjeux environnementaux, économiques et sociétaux d’aujourd’hui et de demain. En somme, le bâtiment intelligent est la promesse d’un nouveau vivre et travailler ensemble.

Le Smart Building c’est quoi ?

Un bâtiment connecté est un bâtiment intelligent qui va être capable de collecter et communiquer des données sur l’utilisation et l’état de celui-ci. Ces données multiples proviennent de l’environnement intérieur et extérieur du bâtiment et sont récoltées afin de créer de nouveaux services.

Que ce soit pour les habitants dans le cadre de bâtiments résidentiels, pour les entreprises pour les bâtiments collectifs, ou les sites industriels… les bâtiments intelligents offrent bien des avantages. Mais de quoi parle-t-on précisément ?

Plus large que les notions déjà bien connues de GTC (gestion technique centralisée) et de GTB (gestion technique du bâtiment), les solutions liées au Smart Building permettent, grâce aux technologies du numérique, un pilotage intelligent de toutes les fonctions énergétiques et appareils électriques.

Qui est concerné par le bâtiment intelligent ?

L’Internet des Objets, et le panel très large de capteurs désormais disponibles sur le marché de l’IoT, permet aujourd’hui de concevoir, construire et exploiter le bâtiment d’une nouvelle façon.

Tous les métiers du bâtiment sont concernés par cette nouvelle révolution : architectes, bureaux d’études, promoteurs-constructeurs, bailleurs sociaux, équipementiers, prestataires de services, startups, gestionnaires de réseaux de distribution et producteurs d’énergie…

La bâtiment entre dans une nouvelle ère

Un ensemble de nouveaux services est entrain de voir le jour autour de la gestion de l’énergie dans le bâtiment, mais aussi du confort des occupants, de la sécurité, de la surveillance…

Les innovations technologiques en cours et à venir vont permettre de réinventer le bâtiment de demain, et leur adoption est entrain de se développer de façon certaine. Cette tendance est notamment due à une baisse du prix des capteurs disponibles et un accès simplifié aux réseaux de connectivité.

Il est désormais très abordable pour qui veut tirer parti de l’IoT dans la Smart Building de s’équiper par exemple d’un capteur IoT pour compteur électrique et le connecter sur le réseau LoRa, solution de communication pour des objets connectés bas débit à faible consommation.

La bâtiment intelligent en phase avec les nouvelles réglementations

Les dernières réglementations sur la maîtrise énergétique, et celles à venir, imposent de nouvelles exigences et obligent les acteurs du secteur à s’adapter à ces nouvelles mesures.

Par exemple, la dernière réglementation technique de 2012, qui s’appliquera en 2020 va imposer de repenser les systèmes de pilotage des bâtiments et leurs interfaçage avec les réseaux d’énergie. Cette réglementation permettra d’aller vers une consommation énergétique (eau, chauffage, ventilation, éclairage…) beaucoup plus vertueuse.

Qui dit réglementation, dit forcément aussi d’aborder la question de la sécurité et protection de la donnée. Une question d’autant plus importante avec la RGPD qui va imposer dès 2018 de nouveaux périmètres d’obligations légales à respecter.

Une collaboration indispensable entre tous les acteurs du secteur

La profusion de nouveaux services possibles avec le bâtiment connecté ouvre de nouveaux horizons pour tous les acteurs du secteur et pour les utilisateurs finaux.

Mais la vraie révolution du bâtiment intelligent, n’est pas tant technique et technologique, qu’une vraie révolution des usages.

Quelle véritable valeur de mettre à disposition des surfaces connectées pour les utilisateurs finaux ? Et comment s’assurer de l’interopérabilité des solutions mise en oeuvre ?

Pour répondre à ces nouveaux défis connectés, les startups, entreprises, laboratoires de recherches, grands groupes, industriels et exploitants doivent s’associent pour proposer de nouvelles solutions. Leur collaboration est indispensable pour faire face au bâtiment de demain.

N'hésitez pas à partager, si vous aimez ce contenu !

Pin It on Pinterest

Shares